Paroles Le bon gros géant - Saule (lyrics)

Paroles Le bon gros géant


On m’appelle le bon gros géant
Et je ne sais plus trop depuis quand
Sans doute depuis que tout un tas de gens
M’ont donné ce surnom charmant

Tous ces petits jurons d’antan
Finalement, avec le temps
Je crois que je ne m’en soucie plus tant
Ou du moins plus autant qu’avant

Paratonnerre, ou géant vert,
La mauvaise herbe de travers
J’en ai connu des poésies
Pour mes guiboles qui s’entortillent
Mais à mesure que le temps passe
On accepte sa foutue carcasse

J’suis pas fait comme tout le monde
(Ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Et même à des kilomètres à la ronde
J’en ai connu du monde
(Ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Mais jamais des comme moi, ça non
Jamais des comme moi
Mais jamais des comme moi, ça non
Jamais des comme moi

On m’appelle le bon gros géant
Je ne sais plus trop depuis quand
Je crois bien que déjà tout petit
On me disait : « Mais reste assis ! »

Y a tant d’années que ce grand corps
Rêvait de crier haut et fort
Laissez-moi courir sur l’herbe verte
Le bon gros géant vous emmerde

J’suis pas fait comme tout le monde
(Ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Et même à des kilomètres à la ronde
J’en ai croisé du monde
(Ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Mais jamais des comme moi, ça non
Jamais des comme moi
Mais jamais des comme moi, ça non
Jamais des comme moi

A tous les nains,
Les gros, les borgnes,
Les cyclopes et les gens difformes
Je dédie ce dernier couplet
Et l’ambassadeur je me fais
Des bouboules et des Gargamelles
Des vieux binoclards et des filles pas belles

A tous les joufflus,
Les ventripotents,
Les édentés, les dégoûtants
Les toqués, les gros, les anorexiques,
Les fibro-myalgiques et les épileptiques
Les chauves, les bossus,
Les pieds en canard, les gens trop poilus
Je vous ouvre les bras béants
Mes deux bras de bon gros géant

J’suis pas fait comme tout le monde
(Ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Et sur des kilomètres à la ronde
J’en ai croisé du monde
(ça c’est bizarre, c’est bizarre, c’est bizarre)
Et si j’avais su haut comme deux fois trois pommes
Que descendu parmi les hommes
Dans leur cœur ils me feraient roi
Roi des plus démunis que moi
J’aurais grandi comme Artaban
Fier comme un bon gros géant

Le bon gros géant
Le bon gros géant
Fan des paroles de Le bon gros géant de Saule ? Faites le savoir !



Paroles2Chansons est affilié de la Chambre Syndicale Des l'Edition Musicale (CSDEM) et dispose des droits nécessaires pour la publication des paroles Le bon gros géant